Accueil » Voyages en camping car » Espagne » Bivouac en Espagne en camping-car

Bivouac en Espagne en camping-car

par Tonton & Jiji
0 commentaire

Les raisons de visiter l’Espagne sont nombreuses pour visiter ce pays coloré et surtout pour profiter de ce climat méditerranéen qui nous fait tant rêver. C’est notre 4ème excursion en Espagne. Comme quoi, une fois qu’on goûte à l’Espagne, il est difficile de s’en passer.

Code de la route en Espagne

Le code de la route espagnol est similaires à celles que nous connaissons dans les autres pays européens, donc comme en France.

Ce qui est appréciable, c’est que la plupart des routes espagnoles sont gratuites. Les autoroutes à péage espagnoles sont indiquées par les lettres AP et les autoroutes gratuites par la lettre A.

Règles de circulation

La ceinture est obligatoire pour tous les occupants de la voiture, conducteur et passagers. Vous devez obligatoirement avoir deux triangles de pré signalisation, un set d’ampoules de rechange et une veste réfléchissante (pour chaque occupant) à bord du véhicule. Le transport d’un chargement (vélos y compris) requiert l’installation d’un panneau d’avertissement. Les porteurs de lunettes doivent avoir une paire de lunettes de rechange à bord du véhicule.

Sur les routes de montagne, des réglementations spéciales peuvent s’appliquer au camping car. Sur les pentes d’au moins 7 %, la circulation montante a toujours priorité sur la circulation descendante (sauf si le véhicule montant se trouve à proximité immédiate d’un refuge). Sur les chemins de montagne, il est obligatoire de klaxonner dans les virages si l’on manque de visibilité.

Des conditions hivernales peuvent survenir dans certaines régions du pays, comme les Pyrénées ou la Sierra Nevada. L’utilisation de pneus neige n’est pas obligatoire en Espagne. Les chaînes ne doivent être utilisées que sur les routes recouvertes de neige ou de glace et leur utilisation est obligatoire si des panneaux de signalisation ou la police l’imposent (la vitesse est limitée à 50 km/h pour les véhicules équipés de chaînes). Si vous utilisez des pneus à clous, les clous ne peuvent dépasser de plus de 2 mm.

Limitations de vitesses maximales autorisées

‌Voitures et motos :

  • En agglomération : 50 km/hHors agglomération : 90 km/h
  • Nationales avec bande d’arrêt d’urgence : 100 km/h
  • Autoroutes et autovías : 120 km/h

‌Camping-cars < 3 500 kg :

  • En agglomération : 50 km/h
  • Hors agglomération : 80 km/h
  • Nationales avec bande d’arrêt d’urgence : 90 km/h
  • Autoroutes et autovías : 100 km/

‌Camping-cars > 3 500 kg :

  • En agglomération : 50 km/h
  • Hors agglomération : 80 km/h
  • Nationales avec bande d’arrêt d’urgence : 80 km/h
  • Autoroutes et autovías : 90 km/h

Camping sauvage

Le camping sauvage est autorisé à certaines conditions et les contrôles ne sont pas très stricts partout. En principe, vous ne pouvez vous arrêter pour dormir que sur les aires de stationnement spécialement prévues pour les camping-cars, dans les campings ou par exemple dans certains domaines viticoles ou fermes. Le camping sauvage est formellement interdit dans les parcs nationaux espagnols.

Stationnement

Vous êtes autorisé à stationner votre camping-car où vous le souhaitez à condition qu’il y ait un emplacement adapté et qu’aucun panneau de signalisation ne vous l’interdise.   Les contrôles ne sont pas effectués de manière stricte dans toutes les régions espagnoles.

Vignette environnementale Espagne

Des villes espagnoles ont instauré des zones environnementales. Les villes concernés sont Valladolid, Valence, Barcelone et Madrid.

Depuis 2017, le trafic motorisé dans ces villes

est de plus en plus limité. Ainsi, chaque type de véhicule (hybride, diesel, essence, par exemple) doit porter une vignette spécifique pour accéder à la ville.

Dans ces zones, la vignette est obligatoire, dans d’autres, la circulation est interdite. Elles sont uniquement accessibles aux personnes disposant d’une autorisation et aux visiteurs en possession d’une dispense spéciale.

Les zones sont indiquées par des panneaux affichant le texte « Area de prioridad residencial ». Il existe quatre vignettes : bleu, bleu-vert, vert et jaune Ces vignettes sont disponibles dans les bureaux de poste espagnols et coûtent environ cinq euros.

Les zones sont surveillées par caméra.Vous risquez une grosse amende si vous accéder malgré tout à une zone interdite. Seuls les détenteurs d’une autorisation ne sont pas concernés par cette mesure.

Vol d’un drone de moins de -25kg

Son usage répond aux règles fixées par la Communauté autonome dans laquelle il est utilisé, et aux éventuelles règles locales, le tout sous le contrôle de la Real Federación Aeronáutica Española. Évidemment avec le respect de la réglementation général et le respect des zones interdits afin d’ éviter l’ amende pour ne pas respecter la loi de vol pour drone même récréatif pouvant aller jusqu’à 225 000€.

You may also like

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite