Accueil » Conseils pratiques » Préparatifs & réflexions » Des conseils pratiques pour voyager en camping-car

Des conseils pratiques pour voyager en camping-car

par Tonton & Jiji
0 commentaire

1 – Voyager en autonomie

Voyager en autonomie, c’est vivre la découverte  en déconnexion totale. Mais il faut penser et prévoir à se ravitailler. Dans un road trip, les points de chute ne sont  pas toujours nombreux. Même si vous n’avez pas prévu de plan de route, il faut toujours anticiper les étapes pour faire les courses et le plein d’essence et les aires de services.

2 –  Bien choisir son camping-car surtout avec des enfants

L’ aménagement intérieur contribue au confort.
Les installations en mode nuit ou table peuvent mettre plus ou moins de temps à se déployer.

3 – Prévoir des pauses à l’avance

Ne pas attendre la dernière minute pour faire une pause casse-croûte. Dans ce type de voyage, prévoyez toujours large au niveau timing. Les pauses sont indispensables quand on roule énormément, cela en va de notre attention au volant.

4 – Arrêter de rouler bien avant la nuit en camping-car

D’expérience, quand les enfants ont faim, ça peut vite devenir pénible. Autant faire la fin de journée et une préparation de repas dans la bonne ambiance.

5 – Prendre le temps dans l’organisation journalière et répartir les tâches

Sans se presser, on s’assure des réserves en eau disponibles, que la vaisselle est calée pour les secousses, les portes sont verrouillés et les lanterneaux sont fermés avant de reprendre la route.

 6 – Faire un bagage dédié au nécessaire pour la nuit

Préparer un sac individuel toujours prêt, avec tout le nécessaire pour dormir ( pyjama, pile, lingettes pour l’hygiène, crèmes, bouteille d’eau, un change pour le lendemain, le doudou…). Ca évite de chercher le soir ses affaires avec un manque d’éclairage. De plus, le camping-car est mieux rangé. Et enfin, chaque matin, on remet tout dans le sac sous l’oreiller et ça évite de chercher.

 7 – Choisir le bon emplacement pour dormir du camping-car en camping sauvage.

Vous choisirez la bonne orientation du camping-car en fonction du soleil couchant et levant (pour profiter du paysage depuis la fenêtre).
Vous éviterez de vous garer près d’une termitière et vous mettrez à l’abri du soleil ou de l’humidité du soir.

8 – Arriver tôt sur les sites touristiques

Les zones touristiques réputées sont pris d’assaut et surchargés. Je vous conseille d’arriver tôt pour avoir une place.

9 – Garder de la petite monnaie en camping-car

En camping-car, il faut toujours avoir de la monnaie sur soi pour les services payants comme le lave linge, le sèche linge, l’aires de services ou de stationnement…

10– Charger la galerie de toit du camping-car

Par contre, charger des bagages lourds sur le toit du camping-car est presque impossible pour une femme, je pense notamment à des jerricans d’eau ou d’essence. Si vous n’êtes que des femmes à bord, pensez à mettre les choses lourdes dans les soutes. Attention tout de même à la poussière dans ce cas.

11 – Pour un camping-car, préférer un camping-car rustique plutôt qu’un camping-car toutes options

Les camping-car modernes toutes options, font rêver mais ne sont pas très costauds à la pratique. La carrosserie et l’électronique restent trop fragiles. Rien de mieux qu’un bon vieux camping-car pour affronter la route et ses risques.

12 – Autonomie du réfrigérateur

Le frigo fonctionne sur la batterie du camping-car donc tant que l’on roule, le réfrigérateur fait moins son travail que sur le gaz. Il faut savoir qu’en roulant, vous ne conserverez vos aliments frais qu’une nuit et une journée selon la chaleur extérieure.

13 – Vérifier les sanglages sur la galerie

Je vous conseille de régulièrement vérifier les sanglages sur la galerie durant le trajet car les vibrations de la route desserrent progressivement les liens.

14 – Modérer ses ambitions en famille  en kilomètres journalier

Si vous voyagez en famille, n’envisagez pas de rouler plus de 400 km par jour. Et si possible un jour de camping-car sur deux. La logistique est différente à plusieurs, surtout avec des enfants. Et il faut savoir se modérer pour faire plaisir à tout le monde.

15 – Comment charger ses appareils électriques à l’arrêt ?

La batterie dispose d’une bonne réserve même à l’arrêt. Mais le frigo demande beaucoup de ressource. Vous pourriez prendre des panneaux solaires pour recharger vos téléphones et batteries d’appareil photo lors des arrêts pour manger ou visiter…

16 – Rouler sans garage automobile

Si vous empruntez une route sur une grande distance et en dehors des grandes routes, par sécurité, je vous conseille de prendre dans le camping-car du liquide de freins, de l’eau, de l’huile moteur, une bombe crevaison… On a eu une fuite de liquide de freins, il était 19h et nous n’avions plus de freins. Nous avons dû rouler ainsi tout le reste du trajet. Alors, un conseil sur un gros voyage en camping-car, emportez un bidon de chacun des produits indispensables au bon fonctionnement du moteur. Vous n’en aurez probablement pas besoin mais dans l’autre cas, vous serez content !

17 – Contrôler ses pneus en road trip

Il faut vérifier la pression des pneus selon les conditions de route et l’état d’usure.
Savez vous pour avoir plus d’adhérence sur le sable, il faut toujours dégonfler un peu ses pneus avant de passer sur le sable. Si ça coince, dégonflez un peu plus, faites marche arrière et repartez en prenant plus de vitesse. Regonfler les pneus de retour sur la route. Le mieux est d’avoir un compresseur d’air pour être toujours autonome et prêt ! On baisse nos pneus à 1,4 bar (20psi) au minimum pour les moments galères. 

18 – Prendre une assurance camping-car

 Prendre une assurance tout risque. On cherche toujours à économiser et à payer le moins cher  ! Des accidents de la route peuvent arriver dans des endroits où la conduite peut être compliquée. 

19 – L’essentiel en road trip : la roue de secours

Lorsqu’on s’aventure sur des routes assez reculées et loin des habitations durant plusieurs jours, il est important de partir avec deux pneus de secours, ainsi qu’un jericanne d’essence supplémentaire en cas de besoin. Et oui, le coup de la panne d’essence, on connaît aussi…

20 – En road trip, ne confondez pas organisation et contraintes

Rester flexible en voyage ! En road trip, on peut être organisé sans être figé. Nous vous conseillons de ne rien prévoir en avance. Avec un camping-car, on ne sait jamais ce qui peut arriver sur la route. Donc pour éviter un stress en plus en cas de problème, voyez au jour le jour ! Et puis, vous pourriez faire des rencontres sur votre route et décider de faire un bout de voyage ensemble. Si rien n’est prévu, alors vous êtes libres de faire ce que bon vous semble !

You may also like

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite