Accueil » Travaux camping car » L’étanchéité du camping car

L’étanchéité du camping car

par Tonton & Jiji
0 commentaire

En fait, 1 camping car sur 2 est infiltré dans son cycle de vie total sur la route. Cela signifie qu’aucun véhicule n’est à l’abris.

Les origines d’une infiltration d’eau dans un camping-car sont nombreuses :

  • due à son utilisation du véhicule, qui subit vitesse et vibrations.
  • changements climatiques
  • vieillissement, usures de joints ou mauvaises réparations
  • défauts de fabrication.

Détection infiltration

Nous avions détecté qu’il y a avait un problème du fait de l’odeur d’humidité, auréoles sur le plafond, matériaux gondolés voire même déformés. Mais le vendeur nous affirmait que la restauration avait été faites. Pourtant l’odeur les trace était toujours elle bien visible. Les traces de moisissures étaient encore dans les cloisons.

Dans notre cas, Avec le temps, les revêtements sont devenus poreux. Des micro-trous se sont formés. Des dégradations ont donc suivi par le gonflement des bois qui ont finis par pourrir. L’eau s’est engouffré par la moindre brèche qui lui a été offerte. Les réparations ont été mal faites et les années qui ont suivi aucun contrôle de vérification d’étanchéité n’a du avoir lieu.

A ne pas faire en restauration d’étanchéité

  1. Rechercher une économie sur les matériaux. Ne jamais prendre des bois non traité ou de dimension excessive. Il faudrait toujours avoir à l’esprit le poids du camping car au final, si l’on pense qu’une section de bois ou de contreplaquer va le rendre moins fragile, grave erreur! Votre contrôleur du contrôle technique vous rappellera sûrement le surpoids.
  2. L’utilisation du silicone pour faire l’étanchéité du camping car. Les silicones ne supportent pas bien les UV, variation de température et vieillissent pas très bien dans le temps.

Comment ai-je procédé?

ÉTANCHÉITÉ JOINT CASQUETTE, CAPUCINE ET PÉRIPHÉRIQUE DES LANTERNEAUX

  1. changement des liteaux poreux.
  2. Nettoyage des angles afin que l’angle soit extrêmement propre.
  3. Étanchéité périphérique : utilisation de résine et de fibre de verre appliquer en L sur l’angle (3 cm sur le côté et 15 cm sur le toit)
  4. Ponçage
  5. Mise en place des nouvelles cornières
  6. Application d’un gel cote (peinture blanche a base de résine) sur la totalité du toit.
  7. Application de DIP Étanche sur le tour des lanterneaux et autres sorties sur le toit.

Pare choc et porte

Avec la résine , j’en ai profité de réparer le parce choc qui était fissuré. Je voulais le changer mais j’en n’ai pas retrouvé donc je le restaure. Quant à la porte, j’en ai trouvé que des neuves donc la voici en restauration aussi.

Toutes ces étapes ont pris aussi 8 jours de travail. Maintenant, on va pouvoir se lancer sur la préparation de la carrosserie pour le repeindre.

Lors de l’achat de camping car neuf

Celui-ci possède une garantie de 5 ans du constructeur. Celle-ci peut être prolongée jusqu’à 15 ans dans le cadre d’une extension de garantie. Mais à condition d’avoir procéder aux tests annuels qui coûte environ 100 euros. Sur la route, les camping cars bougent et font donc travailler les différentes parois et meubles qui le composent. Toutes ses tensions et déformations exercées sur les différents éléments d’un camping-car peuvent occasionner un écart de parois pas forcément visible à l’œil nu.

Dans notre cas de vieux camping car, nous comptons acheter un appareil testeur d’humidité :  l’humidimètre ou l’hygromètre à l’intérieur de l’habitacle camping car.

You may also like

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite