Accueil » Conseils pratiques » Préparatifs & réflexions » Road-trip et les applications

Road-trip et les applications

par Tonton & Jiji
0 commentaire

la vie en van est inévitable et un choix délibéré pour de nombreux personnes avides de liberté et d’aventure. Ce serait d’ailleurs un phénomène très populaire sur les réseaux sociaux. 
Je pense qu’on rêve tous d’horizons à perte de vue et de grands espaces. La nature séduit une partie d’entre nous. Cet art de vivre a d’autant plus le vent en poupe à l’heure de la distanciation sociale, des prix des loyers, du chômage… et de d’autres difficultés de la vie… Certes, c’est un mode pour les plus aventureux qu’une nuit à l’hôtel. La vanlife van nourrit l’ imaginaire. Ce hastag #vanlife serait donc devenu désirable qui pourtant était vu comme un mode de vie jugé marginal.

Les idées reçues sur la vanlife

Mais j’entends toujours que de voyager en camping car est limitant en termes de stationnement mais aussi en espace, alors que c’est une vie dehors, ouverte sur le monde. J’entends bons nombres de vanlifer précisant que l’extérieur devient donc leur jardin. Quant à moi, je n’irai pas jusque là. Je n’y possède ni le toboggan, ni la piscine et ne peut y faire un barbecue quand j’ai envie au charbon… En revanche, cela nous permet une grande flexibilité et ainsi de pouvoir décider au jour le jour de notre itinéraire et de s’immerger véritablement dans la beauté des paysages comme rien nous pousse. On peut ainsi prendre le temps dans un monde ou tout doit aller de plus en plus vite. Et cela fait du bien! 
Pour nous, on reste délibérément connecté tout en étant sur la route, on garde un vrai lien avec l’extérieur. Le camping-car nous invite à la simplicité dans sa façon de vivre tout comme les tentes et les caravanes qui ont été rejeté des campings au profit des mobil-homes, chalets… 

Les camping-cars sont pour les vieux!

Certes l’univers du camping-car a une image un peu vieillotte et populaire, avec son beau confort, est pour les vieux. Mais en même temps, on n’a plus vingt ans! 
Les camtars séduisent une population plus ou moins jeune, pas franchement à l’aise financièrement, en mal de nomadisme, d’aventure et de nature. Alors certes, dans la majorité nous sommes pourvu d’une bonne dose de débrouillardise et n’hésitons pas à apprendre à bricoler et à se dépanner seul ! 
Pour nous tous ce mode de voyage est l’idéal que ce soit avec ou sans enfant même en bas âge. Cela nous offre une plus grande flexibilité et de la liberté. Partir en camping-car, c’est aussi accepter une grande part d’inconnu, les déconvenues se transformant souvent en belles surprises. La vanlife s’inscrit dans plusieurs tendances lifestyle très fortes : celle de la slow life et du minimalisme. 
En effet, il faut aimer conduire et sillonner les routes de Frances d’Europe, du monde confirmant ainsi que « les voyages forgent la jeunesse ». 

Difficultés vanlife

Peu osent dire qu’il est tout de même difficile de rencontrer des locaux ou de s’imprégner des modes de vie des locaux et de la gastronomie lorsque l’on est dans dans de grands et hauts véhicules exclus des villes. Mais souvent les villages nous accueillent avec plaisirs et sont bien plus ouverts aux étrangers.
 Après comme dans tout, il y a aussi des contraintes en vanlife et elles sont nombreuses : stationnement, travailler, l’eau, les vidanges mais cela est en faites le charme de ce mode de vie, de voyage avec l’Eternel questions : mais où dormir ce soir ? Car on ne se gare pas où l’on veut. 
Après j’entends souvent que les Landes ou la Côte d’Azur sont à éviter. On n’arrive toujours à se stationner même si en effet on n’a pas un spot paradisiaque à chaque nuitée.  
Et pour finir je conclurais qu’au final si vous vous en sortez en France et bien vous pouvez aller partout avec votre camping-car car c’est un des pays les plus compliqués pour trouver des endroits accessibles et de plus gratuit ! 

Les applications utile en road-trip

Et pour finir, voici les applis les plus utilisées!  
Park4night : l’appli participative pour les amateurs de van et de fourgon et camping-car qui indique où dormir et pique-niquer mais aussi les plus endroits où l’on est. Aux Etats-Unis, utilisez plutôt HipCamp ou iOverlander, les références en la matière.
Packr : le pense-bête pour les angoissés avant de partir en vacances. L’appli aide à organiser ses valises : les vêtements adaptés , lampe torche, antimoustique….
Maps.me : l’outil GPS indispensable pour se repérer grâce à des cartes hors ligne gratuites, mises à jour par des millions de contributeurs.

Et vous, qu’utilisez-vous comme application ?

You may also like

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite