Accueil » La Famille Tortue Car » Habitat alternatif » Un habitat autonome

Un habitat autonome

par Tonton & Jiji
0 commentaire

On est de plus en plomb nombreux à rêver d’une petite maison autonome à la campagne.

Terrain

Nous voulons acheter notre terrain pour un point d’ancrage, mais indépendant énergiquement. Sur plusieurs mois de voyages, le confort d’une maison ou d’un appartement peut manquer. Sans enfant, certainement que je ferai l’impasse de ce terrain.

Construction autonome et transportable

J’aimerais un projet respectueux de l’environnement ou le but serait de devenir le plus autonomes possible. Un mobilhome ou chalet en bois facilement transportable et installable où l’on souhaite, sous réserve des autorisations administratives d’usage. Une simple demande d’autorisation préalable requise me suffirait. Et non rentrée dans la complexité des permis de construire.

Je verrai bien ce projet en mélange de bois et de paille en auto-construite. C’est à dire fourni avec sa propre base. Mais  qui ne nécessite aucune base en ciment, ni fondation. Juste à poser sur des chevrons en bois. Après rien est vraiment arrêté dans cette construction à l’exception d’une base donc peut être aussi sur roues… Nous sommes deux, il faut trouver un terrain d’entente comme sur la base ciment.

L’objectif est que nous  vivions des productions faite sur le terrain afin, de devenir autonome. Le truc le plus fou serait que tout soit réalisable avec pas réellement d’un besoin de beaucoup d’argent. Évidemment, il en faut un peu question d’acheter le terrain et s’installer de façon correcte dans l’habitat.

Le tri

En même temps, nous ne pouvons ou ne voulons pas nous débarrasser de tout ! Nous garderons le canapé, frigo, machine à laver, lits, table et quelques archives.. Je me vois mal demander à la famille de me garder nos affaires ou de louer un garde meuble.  Mais malgré ça, il va falloir devenir le plus léger possible. Nous allons devoir vendre, donner et  jeter. Sans scrupule ?! Rien est moins certains.

Autodidacte

Ces dernières années, nous avons appris à devoir se débrouiller le plus possible entre nous que ce soit en mécanique, techniques… L’ autonomie est un gag de réussite, d’ indépendance, de rapidité. Après, il faut avoir envie de se donner du mal, d’oser remonter mes manches. Ensuite, il faut aimé d’ apprendre toujours plus. Ceci permet de faire face aux divers soucis que l’on rencontre. La vie est rarement un long fleuve tranquille où tout se passe comme on a prévu. J’ai la chance d’avoir un homme très bricoleur et qui a déjà roulé avec son bénéfice de l’âge!  Dans la vie, c’est mieux d’être un minimum débrouillard pour y faire face. Tout s’apprend.

Infatigable

Malgré notre âge, nous ne nous voyons pas vieillir.  Les années passent et  une énième idée nous pousse toujours en tête. Nous avons toujours l’envie du nouveau challenge à réaliser et relevons. Nous arrivons à prendre du recul et analysons toujours le projet du fait que nous avons des enfants à nourrir. Donc nous gardons les pieds sur terre. Heureusement, nous savons en rire.

Partager

Nous partagerons sur cet aménagement. Ces explications de notre expérience vous  inspireront peut-être où vous guideront également. Afin qui dit que vous le fassiez aussi.

You may also like

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite