Accueil » Travaux camping car » Un nouveau cap

Un nouveau cap

par Tonton & Jiji
0 commentaire

Je ne sais pas si le covid à eu beaucoup d’effets psychologique sur les personnes. Mais pour nous il a créé l’idée de redonner un rôle central à notre vie.

En ces temps de pandémie de coronavirus, nous entendons beaucoup :  Il y aura un monde d’avant et un monde d’après » et ceci est utilisée à foison. Or je ne pense qu’il y aura une révolution. Mais pour nous on s’apprête à entamer la démarche d’avancer nos projets.

On a tous des rêves à court et long terme.

Et pour ça, ça n’a rien à voir avec le Covid-19. Mais il peut juste jouer un facteur de moins remettre à plus loin. Moins visible, moins glamour que la participation dans la société, la refonte de repenser notre rapport au travail constitue pourtant l’un des sujets les plus cruciaux pour donner un coup de boost à sa vie.

L’introduction d’un travail davantage axé sur le numérique – en lieu et place du traditionnel entreprises au télétravail – à l’occasion d’une vie plus optimisé, sera peut être notre dernier plan de bataille.

Ce n’est pas une révolution mais une continuité.

Nous avons commencé par imaginer nos road-trips. Mais notre engouement n’a pas tardé à faire son effet. Et c’est ainsi que d’un départ, les étapes de la reconstruction de notre trakassou prend un tout autre chemin. Là encore, cela fonctionne pour le moment.

À présent, l’idée est de gagner toujours davantage en autonomie.

Pour ce faire, nous sommes obligés d’avoir recours à des autorisations pour assurer les meilleures conditions sécuritaires pour notre logistique. Dans notre société le passage d’un vulgaire j5 s’apparente à un choix anodin. Et pourtant, cela devrait provoquer la mort d’une catégorie de vieux briscards œuvrant encore un peu sur les routes, haïe par bons nombres de personnes rejetant tous ce qui est vieux et vétuste. Ah c’est j5 en bon état, à pas cher, sont tout de même recherché puis recruté telle la poule aux œufs d’or par les petits budgets voulant un camping-car cherchant la meilleure trace possible d’eau.

Une visite extrêmement pointilleuse

Où il faut penser à tout afin que le lendemain, ne pas noter les éventuels oublis et, surtout, déceler la moindre déception. L’idée de replacer l’équité sur le devant de la scène et de combattre une certaine forme de triche, n’est pas chose aisé. Ces dernières années, une déviance très difficile à contrôler s’est mise en place. Mais ca fait partie du de la recherche et cela remet du piment dans la trouvaille même si le véhicule parfait n’existe pas. C’est ainsi qu’on a compris qu’il fallait réagir. J’ai vu l’importance au fil des voyages. Notre expérience dans le milieu nous permet d’une part de comprendre tout ce qui s’y déroule, mais aussi d’avoir une légitimité pour agir sur nos véhicules.

Chaque roadtrip nécessite des armes appropriées

cela passe par un renforcement des moyens de matériels lors de son élaboration. Jusqu’à présent, nous effectuons majoritairement le parcours seul sans savoir si la route à déjà été prises par d’autres. Voilà pour les préparatifs. Nous nous attendons à faire forcément des impairs même si notre réflexion prend encore plus d’importance à ce 3 camping-car.

Il y a un peu plus d’improvisation personnels

mais surtout de l’anticipation. Et ça, c’est tout ce qu’on aime ! Nous ne devons pas cogiter plus vite, mais différemment, et fournir un effort de concentration supplémentaire. 

Bivouac partagé

La réflexion a aussi un rôle accru. Sans oublier qu’on est dans un environnement loin d’être calme entre le bruit des machines, le téléphone et les enfants.  Avant, nous n’avions généralement pas le temps de nous promener, nous passions des heures et des heures à bosser, on finissait souvent à la nuit.

Cette évolution va permettre à nouveau les échanges.

Le top du top, c’est qu’on compte prendre plus soin de nous et donc se reposer un peu plus.  Il n’y a pas que la préparation du véhicule. Refaire un véhicule, c’est le partage entre pros et amateurs. Aujourd’hui, tous les vanlifers de pointe vivent dans des camping-cars ou des vans. Je ne sais pas si le bivouac trouvera un visage moins ou plus humain dans l’avenir. Cependant c’est ce dont nous avons tous besoin. 

You may also like

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite